Audit SEO

Pour améliorer le référencement d’un site web, on vous a peut être déjà parlé d’un audit SEO. Mais de quoi s’agit-il précisément ? Bienvenue sur le guide complet de l’audit SEO. Je vais vous expliquer tout ce qu’il y a à savoir sur cette pratique cruciale.

Qu’est-ce qu’un audit SEO ?

Plongeons directement dans les bases. Un audit SEO, ou Search Engine Optimization, est une évaluation approfondie de la performance d’un site web du point de vue de la visibilité sur les moteurs de recherche. Il s’agit essentiellement d’un examen technique et analytique visant à identifier les points forts et les faiblesses d’un site en termes de référencement. Car avant de se lancer tête baissée dans des améliorations, il faut avoir détecté au préalable les éléments à améliorer. Cela passe par l’étude approfondie des trois aspects du référencement naturel (à savoir la technique, le contenu et la popularité).

Concrètement, lors d’un audit SEO, chaque aspect de votre site est scruté, des balises méta aux performances techniques, en passant par la qualité du contenu. L’objectif est de comprendre comment votre site interagit avec les algorithmes des moteurs de recherche et d’identifier des opportunités d’amélioration dans le cadre d’un accompagnement SEO par exemple.

Dans cette section, nous plongerons dans les détails de ce qu’implique concrètement un audit SEO et pourquoi cette évaluation approfondie est cruciale pour maximiser la visibilité en ligne de votre site. Préparez-vous à explorer les rouages de cette pratique fondamentale du référencement web.

Les différents types d’audits SEO

Il n’existe pas de modèle unique d’audit, car chaque site a ses particularités. Cependant, on peut distinguer trois types d’audits qui se concentrent sur des aspects spécifiques de l’optimisation en ligne :

  • Audit technique : Il s’agit de vérifier les aspects techniques du site, comme la structure des URL, la vitesse de chargement des pages et la gestion des codes erreurs (erreur 4xx ou 5xx). Le pilier Technique est très vaste et comprends de nombreux éléments.
  • Audit de contenu : Examine la qualité, la pertinence, et la structure du contenu de votre site. Un contenu bien travaillé et aligné sur les attentes des utilisateurs est un atout majeur. Bien entendu, l’audit de contenu prend en compte les mots clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner et questionne également ces choix. S’agit-il de mots clés stratégiques ? Ou y a t’il d’autres mots clés plus intéressants pour vous que vous ne ciblez pas encore ? Tout cela est étudié avec précision grâce à divers outils que je vais détailler un peu plus bas.
  • Audit netlinking (ou popularité) : Les liens externes pointant vers votre site sont scrutés. Des backlinks de qualité renforcent la crédibilité de votre site aux yeux des moteurs de recherche. En fonction de votre domaine d’activité et donc de la concurrence, la partie netlinking de votre site va jouer un rôle plus ou moins important. Encore une fois, cela est étudié grâce à plusieurs outils spécialisés.

A savoir, un audit SEO global est possible. Il intégrera simplement les trois aspects séparément.

Les grandes étapes des audits SEO

Chaque audit est différent car chaque site est différent. Néanmoins, il existe des routines permettant de vérifier rapidement l’état de santé d’un site sur les trois piliers que nous venons de voir. Voici ce qu’un freelance SEO peut regarder lors d’un audit technique par exemple :

Étapes d’un Audit Technique :

  1. Analyse de la Structure des URL : Examiner la cohérence et la lisibilité des URL. Des URL claires et des structures logiques facilitent la compréhension par les moteurs de recherche.
  2. Vitesse de Chargement : Utiliser des outils comme PageSpeed Insights pour évaluer la vitesse de chargement du site. Un chargement rapide est crucial pour une expérience utilisateur optimale et peut affecter le ranking de votre site dans les SERP.
  3. Mobile-Friendly : Vérifiez la compatibilité mobile du site. Avec la prédominance des utilisateurs mobiles, un site adaptatif est essentiel pour le référencement.
  4. Exploration du Robot.txt : Assurez-vous que le fichier robot.txt permet une exploration efficace par les moteurs de recherche tout en bloquant l’accès aux sections non pertinentes. Si vous souhaitez bloquer certaines pages du site aux yeux des robots de Google, c’est ici que vous devez le faire !
  5. Plan du Site XML : Vérifiez la présence et l’exactitude du plan du site XML. Cela aide les moteurs de recherche à comprendre la structure de votre site.
  6. Gestion des Erreurs (404, 301, etc.) : Identifiez et corrigez les erreurs, comme les pages introuvables (404) ou les redirections inutiles (301). Ces éléments peuvent influencer négativement le référencement.

Dans les grandes lignes, voilà ce qu’un consultant SEO peut regarder sur votre site. Bien entendu, l’accès à la Google Search Console lui facilitera grandement la vie. Sinon, il devra se contenter d’utiliser les données à sa disposition (le plan de site, le fichier robots.txt, les pages indexées sur Google) et celles récoltées par des outils comme Screaming Frog par exemple.

Étapes d’un Audit Netlinking :

  1. Analyse des Backlinks : Utiliser des outils tels que Ahrefs ou Majestic pour examiner les backlinks. Identifiez les liens de qualité et éliminez ceux qui pourraient être toxiques.
  2. Évaluation de la Diversité des Ancres : Vérifier la diversité des textes d’ancrage. Une diversification naturelle des ancres est cruciale pour un profil de liens équilibré.
  3. Qualité des Sites Liés : Évaluer la qualité des sites associés. Des liens provenant de sites réputés et pertinents ont plus de poids.
  4. Utilisation de Balises Nofollow

Étapes d’un Audit Sémantique :

  1. Analyse des Mots-Clés : Effectuer une recherche approfondie pour identifier les mots-clés pertinents pour votre secteur. Pour déterminer si les mots clés visés sont stratégiques ou non. Il y a également la possibilité de détecter des mots-clés manqués (ceux sur lesquels vos concurrents sont mais pas vous).
  2. Alignement du Contenu avec les Mots-Clés : Pour s’assurer que le contenu existant est aligné avec les mots-clés ciblés et l’intention de recherche des utilisateurs.
  3. Structuration du Contenu : Pour déterminer si le contenu est structuré de manière logique grâce au balisage Hn.
  4. Expérience Utilisateur : Assurez-vous que le contenu offre une expérience utilisateur optimale. Un contenu bien structuré et facile à lire favorise une compréhension claire pour les utilisateurs et les moteurs de recherche.

Toutes ces étapes fournissent une base solide pour ensuite déterminer les points forts et les points faibles du site. Et cela ne concerne pour le moment que VOTRE site… Pour aller plus loin et obtenir un audit complet, il faut également aller voir du côté des concurrents principaux (ceux qui se positionnent dans le Top 3, voir Top 1). Quelle est la taille de leur site ? Est-ce que leurs contenus sont pertinents ? Font-ils du netlinking ? Ont-ils une stratégie de contenu ?
Tout ces points étudiés vont permettre de dresser une liste des éléments importants et urgents à traiter dans le but de créer une roadmap précise et donc, un plan d’action.

Les outils pour réaliser un audit SEO

Les outils ne sont pas nécessaires mais peuvent permettre au consultant SEO de gagner énormément de temps sur certaines tâches. Par exemple, Screaming Frog fera gagner un temps précieux en donnant de nombreuses réponses au consultant SEO pour la partie technique et sémantique du site (indexabilité des pages, code réponse, présence de H1 et de title, maillage interne…). Il faut tout de même utiliser d’autres outils comme la GSC ou le sitemap XML afin de déterminer avec précision l’état du site au niveau technique. On peut également ajouter PageSpeedInsights pour vérifier la vitesse du chargement des pages.
Pour la sémantique, YourTextGuru est une valeur sûre. C’est un outil complet qui donne un score d’optimisation sémantique et de danger SEO. Vous disposez également des scores des sites du Top 10 pour vous situer.
Enfin, pour le netlinking, Babbar (développé par la même équipe que YourTextGuru) est lui aussi un acteur majeur en donnant de nombreuses informations sur les backlinks pointant vers un site, leur rythme d’acquisition, etc…

Foire aux questions sur l’audit SEO

Quels sont les bénéfices concrets d’un audit SEO ?

L’audit SEO va permettre de déterminer les points importants à travailler sur votre site pour remonter dans les résultats de recherche. C’est un travail préparatoire indispensable à toute stratégie SEO.

A quelle fréquence réaliser un audit SEO ?

Vous pourrez lire qu’une fréquence annuelle est recommandée. Néanmoins, une fois qu’un audit SEO complet à été mené et que des actions ont été prises, il suffit d’un simple suivi sur les métriques clés pour déterminer l’avancement réalisé et voir le travail à effectuer.
Un audit SEO peut (et doit) également être mené par une agence qui reprend le site d’un client.

Combien de temps dure un audit SEO ?

La durée d’un audit SEO varie en fonction de la taille du site, de la complexité technique, des objectifs spécifiques, de la profondeur de l’analyse, et du niveau d’expertise du professionnel ou de l’agence. En général, un audit SEO approfondi peut prendre de quelques jours à plusieurs semaines. Il est recommandé de discuter de la durée estimée avec le professionnel ou l’agence pour avoir une vision claire des attentes.

Combien coûte un audit SEO ?

Le coût d’un audit SEO varie en fonction de divers facteurs (la taille du site, la complexité technique, les objectifs spécifiques et le niveau d’expertise du professionnel ou de l’agence engagée). Les tarifs peuvent aller de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros. Comptez environ 1500€ en moyenne pour un audit sémantique, technique ou netlinking approfondi.

Contactez-moi pour un audit SEO !

Discutons de votre projet de référencement naturel !

Formulaire de contact – Accompagnement